Du coté de Bangkok,

Asante sana kwa kila kitu ... ce qui veut dire, ขอบคุณมากสำหรับทุกสิ่ง ...

dimanche 23 mai 2010


Le Jesada Technik Museum.

Jesada Technik Museum - 35.1 ko
Jesada Technik Museum

 De retour de France et d’Angleterre, ou je fêtais avec mes enfants mes sixties, je me retrouve dans une marmite en ébullition, prête à sauter. Il ne faudra pas longtemps. Bangkok explose mercredi et jeudi, les barricades sont pulvérisées par les blindés, les blessés sont centaines et les morts restent officiellement peu. Je ne veux entamer de discussion et prendre parti, quoique... Ce n’est pas l’objet de ce site, mais l’on est bien loin d’une démocratie, la monarchie est bien silencieuse et vacillante, les politiques saisissent l’occasion, une anarchie s’installe, puis la répression, et qui trinque...

 Je suis à ces moments, à l’écart dans le musée de Jesada, un homme, entrepreneur et tellement discret. Jesada me reçoit par l’intermédiaire d son beau-frère, Soumeth. Je suis accueilli de façon si chaleureuse que me voila confus d’avoir sollicité une pension pour Bucéphale de trois semaines.

Le bivouac s’établit au bord de la rivière qui borde une de ses entreprises dont l’objet final est de produire de A à Z des camions pompiers, voiries et militaires. Je vais donc saisir cette occasion d’être un peu reclus, pour faire quelques travaux sur Bucéphale. Karcher complet pendant des heures, c’est tellement agréable par cette chaleur. Changement des feux arrières.

 Les lames de ressort sont déposées à l’avant pour changer une lame cassée au Laos. L’examen fait apparaître qu’une autre est fêlée, faiblesse due à la rouille. Tout est remis en état, pour une modique somme de 100 euros...

 Vieux de plusieurs années, je fais réparer un trou dans la cellule. Le lendemain en reculant sur un parking, j’encastre un stand dans l’arrière. Les gars de l’usine rigolent en me voyant arriver... Je fais apposer des stickers immenses sur le camion pour faire de la pub au musée. C’est peu, mais déjà un petit remerciement.

 Il me reste un pneu à réparer. Mais je le ferai en route vers Chiang Mai.

 Voila, et le musée ? Vous n’aviez pas compris ? C’est tout simplement génial et unique en Asie du Sud Est. Les visites de temples en Thaïlande sont si fréquentes qu’elles peuvent devenir lassantes ?. Un peu comme si nous faisions la tournée de nos églises. Alors pour changer, visiter ce temple ou Jesada vénère la voiture est tout simplement captivant. C’est plus de 500 voitures, avions, camions, tanks, motos, le clou du musée étant les voitures à trois roues de toutes marques.

C’est un spot pour bivouac, proche de Bangkok. On s’y est retrouvé avec la famille Poos, français en camping-car, [1]. C’est tout autours, en ce baladant une ambiance de campagne. Après trois semaines de balades, tout le monde dans le coin me reconnaît dans les environs, le vieux farang du Musée Jesada !

 Mister Jesada, words are few to say thank you for your hospitality in the museum. Soumeth, je sais que tu comprendrais en sept langues mes remerciements, le Swahili, tu connais ? Asante sana kwa kila kitu ... ce qui veut dire, ขอบคุณมากสำหรับทุกสิ่ง ...

Carnet précedent

Carnet suivant

Notes

[1] http://autourdumonde.poos.fr/

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP