Ce n’est qu’un au revoir...

Nous sortons du Laos en ne retenant qu’une chose, on va y revenir ! Dans quinze jours

samedi 20 mars 2010


Il est difficile de bien planifier un itinéraire. Nous sommes partis trop vite de Nong-Khiaw et des rives de Nam Ou, ou l’on aurait dû encore profiter de la nature et du calme. On y reviendra dans un mois vers cette rivière magnifique, mais sans doute sous la pluie, car la saison approche. Tant mieux, elle n’en deviendra que plus navigable.

Un voile de fumée cache le paysage. Il fait chaud. Nous redescendons de Nong Khiaw pour arriver à Luang-Prabang. Le charme du nord est rompu. En cette fin de saison sèche, les montagnes entières sont brulées par l’homme, provoquant ainsi un masque de fumé géant sur tout le paysage. Il en sera ainsi jusqu’à Vientiane. Plus de trois cents kilomètres de paysages complètement bouchés qui limitent la vue à quelques centaines de mètres. Je ne pourrai pas prendre une seule photo de cette route qui est une des plus belles du Laos.

Tissage province du Nord Laos - 90.8 ko
Tissage province du Nord Laos
Tissage province du Nord Laos - 106.4 ko
Tissage province du Nord Laos

Fini le charme du nord, nous sommes à Luang Prabang, vestige de nos colonies ? Aujourd’hui, tourisme oblige, les 32 temples et ces villas toutes très bien rénovées en autant de restaurants et guests-houses, attirent des milliers de touristes. La ville reste calme et sereine, avec son marché du matin désuet, et ses petites venelles.

Mais le tourisme y est vraiment trop présent, surtout lors de la procession des moines pour les offrandes ou l’on entend plus le bruit des appareils photos que la prière des moines... Le sentiment pour cette ville est mitigé donc.

Yves Bernard, photographe pro habitant ici, nous fera oublier un soir sur la terrasse de la galerie, cette ambiance. Il a monté Cinéma-Tuk-Tuk, un cinéma itinérant dans les villages lao. Eléphants, tuk-tuk, tak-tak, motos et pirogues, tout est bon pour transporter son matos de projection et de photos. Son atelier photos est ouvert aux jeunes du pays, qui ont un regard tout a fait étonnant. On verra ainsi de très beaux montages. Longue vie à ce super projet.

Un stop à Vang-Vieng nous affole, Nous découvrons tout ce que le tourisme de masse peut engendrer de pire. Le bruit... On a pas plus à en dire : fuyez ce n’est pas ici le Laos !

Voila, nous sommes à Vientiane pour faire la pose internet, soigner Hélène qui tousse et crache... Deux jours seront largement suffisant, il y a peu à voir ou à faire ici. Nous sortons du Laos en ne retenant qu’une chose, on doit y revenir !

Carnet Précédent

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP