Au bord du Lac Tana, Ethiopie.

Poissons au menu bien entendu, nous sommes depuis cinq jours arrivés à Bahir Dar sur les rives du Lac Tana.

vendredi 25 mai 2007


Dimanche 1 avril.

Bucéphale en Ethiopie - 140 ko
Bucéphale en Ethiopie

Poissons au menu bien entendu, nous sommes depuis cinq jours arrivés à Bahir Dar sur les rives du Lac Tana. Nous prenons pension pour la semaine dans le camping du Gion hotel, avec vu sur le lac et les pélicans. Entourés d’arbres nous avons l’impression de vivre dans une volière, avec des centaines d’oiseaux de toutes espèces, Au petit matin un singe vient nous rendre visite par le hublot du toit. Nullement oisif, Bucéphale est lessivé de fond en comble et graissé. Nous avions connu le sable du désert, mais ici en Ethiopie, la poussière des pistes, plus fine s’insinue partout. J’installe une galerie inox sur le toit pour protéger les panneaux solaires, et en profite pour refaire les joints d’étanchéité de la caisse qui supportent mal la température.

Nous sommes toujours avec nos amis autrichiens, Peter et Sabina, rencontrés à Aswan, il y a plus de deux mois. Tout comme eux nous nous étonnons d’être toujours ensemble. La différence de langue nous oblige à parfaire notre anglais, nous partageons les mêmes passions et n’ayant pas de contrainte de temps, tout cela fait que nous sommes vraiment bien ensemble. Les filles font des concours de cakes, pendant que nous faisons semblant de réparer quelque chose sous l’un des camions. La semaine dernière arrêté près d’un village de pécheurs sans électricité ni gaz, nous leur proposons d’aiguiser leur couteaux, serpes et haches, en fin d’après midi, ce sont cent pièces que nous auront affuté et le lendemain idem. Nous contemplons le coucher de soleil sur le lac avec leurs pirogues en papyrus au loin, un peu fatigués d’avoir tant travaillé !

Lac Tana - 59.2 ko
Lac Tana

Des Hollandais sont arrivés aujourd’hui au camping, avec un 404 Unimog et un 322 Mercedes, huit jeunes et deux chiens, dommage, ils arrivent aussi du nord et nous ne trouverons pas d’info sur la rivière Omo et le lac Turkana... ( Par coontre ils se retrouverons un an plus tard par hasard en AZngola avec Peter !)Depuis le début du voyage cela ne fait que onze camions que nous rencontrons dont un français. Tous allant vers ou venant du Sud Afrique. Cela fait trois semaines que nous sommes en Ethiopie, tout comme au Soudan nous roulons très lentement, notre plus longue étape aura été de 170 kilomètres, mais à 30 de moyenne. Nous aimons tellement ce pays que nous envisageons d’y rester deux mois de plus, malgré la présence quotidienne d’une nuée d’enfants autours du camion dès six heures du matin.

Aujourd’hui dimanche de Pâques, pour éviter ceux-là et avoir un peu de tranquillité, nous nous faisons ouvrir les grilles d’une cimenterie, perchée sur un piton rocheux. Enfin seuls, nous avons devant nous les magnifiques gorges de Murer. Au petit matin, chacun se fait la surprise de s’offrir des œufs décorés par les filles, fous rires des deux cotés...

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP